Texte de la Conférence de Francis Vallat, à la Maison des X à Paris, le 15/11/13.
Le XXI° siècle sera d’abord maritime pour la planète, devenue économiquement bleue avec l’irrésistible « globalisation », cause et conséquence de la maritimisation du monde. Les activités maritimes, avec entre autres 90% des marchandises transportées par mer, représentent déjà chaque année un chiffre d’affaires de 1 500 milliards d’€. Elles arrivent ainsi derrière l’agro-alimentaire mais loin devant l’aéronautique, les télécoms… Et ce sera 2 500 milliards en 2020 ! Aujourd’hui 50 000 navires de commerce, armés par 1 500 000 marins, sillonnent les mers (soit une augmentation de 40% en 10 ans). Les flux de cargaisons, déjà triplés ces trente dernières années, doubleront encore d’ici les années 2020 à 16 milliards de tonnes.