A l’issu de la seconde guerre mondiale, la France doit se reconstruire. Les ports, particulièrement touchés, subissent d’importantes transformations. Des nouveaux défis techniques sont à relever pour les ingénieurs du service des Travaux Maritimes pour accommoder des bateaux toujours plus imposants, protéger les navires, les entretenir...
Georges Debiesse nous invite à partager cette histoire publiée en juillet 2010 par la revue "pour mémoire" éditée par le comité d'histoire du ministère MEDDE. Un article très enrichissant qui nous permet d’en apprendre encore un peu plus sur les enjeux des ports que nous avons eu la chance de visiter comme Cherbourg.

Le service des Travaux Maritimes de 1945 a 2005.pdf