paquebot STXL’outil industriel est conséquent : un atelier de préfabrication fortement robotisé de 60000t/an, un portique de 1400 tonnes, 2464 personnes dont 22% de cadres. la sécurité est très poussée : stabilité structurelle, cloisonnement, redondance des systèmes dispositifs de sécurité automatiques, vidéosurveillance, de même que les règles sanitaires (eau et air). L’avenir verra sans doute des navires moins gigantesques, mais plus luxueux, spécialisés et surtout plus propres. A noter que STX produit également des bâtiments militaires, notamment pour et avec la DCNS. La BU qui produit déjà des plateformes offshore, devrait profiter du développement de l’éolien posé, pour des clients surtout publics. Pour contrer l’évolution récente des coûts il faudra sans doute trancher entre une approche « EPCI » ou « multicontracting ». Enfin à terme, le marché des unités de stockage d’énergie à terre ne devrait pas être négligeable.
Toutes les slides